Atelier du toucher : Hospitalité d’un corps poétique