Le Musée Bombana de Kokologo

Dimanche 9 juillet / Parc Aimé Vallat - Rives du Vincou - 87300 Bellac - Bellac

> 14h00 et 16h30

Une visite mémorable, burlesque et poétique.
Des objets incroyables.

Le Musée Bombana de Kokologo nous vient du Burkina Faso, pays des hommes intègres. Son conservateur attitré, M. Bakary, vous présentera avec enthousiasme et
conviction une collection de curiosités et d’inventions africaines à utilité variable,
dignes de figurer au catalogue des objets introuvables...
Entre tradition et modernité, Le Musée Bombana pose un autre regard sur les rapports nord-sud, nous parle de l’Afrique de la débrouille, et expose avec humour un des aspects décalés de ses héritages et de son avenir. Né d’une collaboration entre la compagnie OpUS et la compagnie du Fil (Burkina Faso), ce spectacle bourré d’ironie interroge sur la réalité ou non de ces curieux objets. Venez découvrir l’Afrique comme vous ne l’avez jamais vue !

Par la Compagnie Opus et la Compagnie du Fil,
Interprétation : Athanase Kabré
Écriture, scénographie et mise en scène : Pascal Rome
Décor : Luis Maestro, Boa Passajou
Peintures : Semou Konaté
Objets : Romain Ilboudo, Athanase Kabré, Luis Maestro, Evariste Nabolé, Agnès Pelletier, Pascal Rome.

Extrait vidéo

Tarif(s)

5 € (tarif unique)

Renseignements

Billetterie en ligne : "Weezevent" sur www.theatre-du-cloitre.fr
ou les réseaux France Billet / fnac.com et Ticketmaster / ticketmaster.fr


Association Bellac sur Scène

Tél : 05 55 60 87 61
Mél. : info@theatre-du-cloitre.fr
Site : www.theatre-du-cloitre.fr

Localisation

Parc Aimé Vallat - Rives du Vincou - 87300 Bellac, Rue des Tanneries 87300 Bellac
Latitude : 46.116686 / Longitude : 1.049967

Evénement dans le cadre de...

Programmation Festival National de Bellac 2017

Du 5 au 9 juillet. 64e édition du festival pluridisciplinaire autour du théâtre d’objets, de la marionnettes, du théâtre et de la musique. Organisé par le Théâtre du Cloitre, scène conventionnée de Bellac, le Festival de Bellac est un festival pluridisciplinaire qui fait la part belle aux écritures (...)