Programmation Les Treize Arches 2016/2017

En guise d’édito, Colette Froidefont, responsable de la programmation, laisse la parole
à une artiste invitée…

« Nous continuerons à faire du théâtre…

Nous, nous croyons encore que le théâtre peut être une tribune, un lieu de rencontre, un lieu pour ouvrir une discussion.
Nous voulons faire face à ce problème très contemporain qui est de vivre et communiquer avec un corpus de mots très restreint relayé par les médias, le politique et, de fait, par les citoyens entre eux. Ce langage appauvri pose problème pour interagir, pour se représenter le monde dans sa complexité.
En limitant l’étendue de notre vocabulaire, en limitant notre capacité de représentation du monde, on a limité la pensée. Le théâtre permet de réinsérer de la pensée dans le langage. Nous croyons en la littérature et nous croyons en bon nombre d’auteurs pour réinsérer de la pensée là où elle commence cruellement à manquer. Nous croyons à la poésie, à la spécificité de la langue de chaque auteur qui ouvre non pas des mondes hermétiques mais des mondes poétiques qui ne sont pas l’apanage d’une intelligentsia ; des mondes de théâtre, des mondes sensibles.
À la question « Est-ce que vous ne ferez jamais que du théâtre jeunesse ? », nous répondons que nous continuerons à faire du théâtre. »

Émilie Le Roux, metteure en scène / Les veilleurs [cie théâtrale]