Variations paysage, de la réalité à l’utopie

Du 13 juillet 2017 au 10 décembre 2017 / Musée et Jardins Cécile Sabourdy - Vicq-sur-Breuilh

Consacré à l’Art Naïf, Brut et Singulier, le Musée Cécile Sabourdy s’attache à démontrer que les pratiques autodidactes et inclassables appartiennent pleinement à la modernité artistique du 20e siècle, et du 21e siècle naissant.
À l’instar des artistes qu’il défend, le Musée Cécile Sabourdy joue librement avec les catégories instituées.
Pour l’été 2017, il accentue sa volonté d’ouverture sur toutes les formes de création en s’offrant une incursion à travers la photographie historique et contemporaine, autour du thème inépuisable du paysage.
Ouvrant ses portes à un médium d’expression majeur, le Musée explore pour la première fois trois pratiques photographiques exemplaires (Thiollier, Depardon, Bublex), mises en regard de toiles significatives de sa collection permanente Naïve (Loirand / Sabourdy).

Sujet traditionnel de l’Art mettant en scène décors et coutumes d’un autre temps, la Ruralité a longuement été synonyme d’isolement et de préservation. Elle s’imprègne désormais d’usages et d’artefacts urbains, dont la progression colonise peu à peu tous les paysages. Les campagnes françaises restent réputées pour leur beauté, semées de points-de-vue grandioses qui coexistent avec une infinité d’espaces modestes, rétifs au spectaculaire : des « paysages discrets » qui se méritent, s’apprivoisent.
C’est ce paysage rural multiple qui inspire durablement les artistes invités au Musée Sabourdy : archétypal, fantasmatique, poétique, personnel, militant ou quasi-documentaire, il agit comme vecteur commun de l’exposition.

Invité en résidence de création à Vicq-sur-Breuilh, le plasticien Alain Bublex a su mettre en résonance la collection du musée avec son propre travail sur le paysage, y associant des tirages anciens de Félix Thiollier et des œuvres de Raymond Depardon extraites de deux séries emblématiques : la Ferme du Garet (celle des parents de l’artiste) et La France de Depardon. Bublex crée un dialogue surprenant entre des visions de territoires qui, sans être conquis par la ville, sont déjà touchés par l’urbanisation. Tous cependant tendent à produire un espace commun, de la communauté, dans un paysage dont on perçoit déjà les premiers signes de dispersion.

Renseignements

Tarifs du musée :
> 5,5 € (plein)
> 3,5 € (étudiants, - de 18 ans, demandeurs d’emplois)
> Gratuit (- de 6 ans)

Horaires d’ouverture :
> Fermeture le lundi.
> Du 1er juillet au 30 septembre : du mardi au samedi de 10h00 à 19h00 et dimanche de 14h00 à 19h00
> Du 1er septembre au 17 septembre : du mardi au samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00
> Du 18 septembre au 30 juin : du mardi au samedi de 10h00 à 12h00 et 14h00 à 18h00 et dimanche de 14h00 à 18h00


Musée et Jardins Cécile Sabourdy
Rue Chavaud
87260 Vicq-sur-Breuilh

Tél. : 05 55 00 67 73
Mél : contact@museejardins-sabourdy.fr
Site : www.museejardins-sabourdy.fr
Facebook : fr-fr.facebook.com/page.musee.jardins.cecile.sabourdy

Localisation

Musée et Jardins Cécile Sabourdy, 87260 Vicq-sur-Breuilh
Latitude : 45.645735 / Longitude : 1.383512